Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 15:29


Il faut rendre hommage à celui qui nous a si bien traités ce midi. Un déjeuner de Webnight n'est pas un déjeuner comme les autres ; il se doit d'abord d'être simple et de bon goût ; il lui faut ensuite être tout à la fois équilibré et puissamment favorable à l'effort ; enfin, il a nécessairement pour mission de décupler les capacités créatives de ses destinataires.


Foin de nourriture rapide à l'américaine, de grasses volailles contaminées et de stéroïdes variés et sévèrement anabolisants ! L'affaire avait été préparée avec minutie et en amont par notre Yvonne, coach et cantinière virtuelle de tous les grands événements du Master, spécialement affectée à la tenue des cordons de la bourse. Yvonne avait à l'occasion choisi un acteur de la scène futuroscopique parmi les plus réputés : la maison Lortholary, sise à Chasseneuil-de-Poitou, au firmament de l'excellence gustative et très à cheval sur les principes de cette diététique rigoureuse qui est si nécessaire à l'entretien de nos champions.


Il y eut de tout - pour le régal des papilles comme pour celui des yeux – qu'on en juge : salade de paté de tête à la tomate, discrètement assaisonnée d'une vinaigrette balsamique ; poularde de Bresse en son jus de Dijon, accompagnée d'une farandole de légumes anonymes ; camembert à point et tarte aux pommes maison. A la table des grands, nous avons même eu droit à un haut-poitou vieilli en fût de chêne : il est vrai que l'équipe d'encadrement n'est pas liée aux mêmes exigences, à tout le moins, de performance sur le court terme.


Une fraction minoritaire d'entre-elle vient de décider de se transférer à l'hôtel Campanile afin de partager le plaisir d'un petit séminaire de réflexion bien mérité. Je ne les vois plus. Ils reviendront bientôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by LEGUAY - dans Webnight
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Catégories